Photos atelier Pierre Carron par Mathilde 210

Biographie et préface

la-belle-poule-carron
Représentation de La Belle Poule

Natif de Fécamp en 1932, Pierre Carron passe son enfance au Havre dans un milieu familial lié à la mer. Du côté paternel, celui des terre-neuvas et, du côté maternel, son grand père conçoit et construit, dans les chantiers navals de Fécamp qu’il dirige, les fameuses goélettes, bateaux-école de la Marine Nationale : la Belle Poule et l’Etoile.

Pierre Carron abandonne les études entreprises au lycée François Ier du Havre pour se consacrer entièrement au dessin. Il suit les cours du soir à l’Ecole Régionale des Beaux-Arts du Havre. Le directeur l’invite et lui permet de travailler seul dans la journée dans les locaux de l’école où il s’adonne à l’étude des très beaux moulages conservés dans l’établissement. Sensible à l’histoire des lieux : l’estuaire, entre Honfleur et le Havre, chargé de la mémoire d’illustres prédécesseurs qu’il s’agisse de Monet, Eugène Boudin, Georges Braque, Raoul Dufy ou Otto Friez, ressentie comme une invitation à poursuivre l’utopie de devenir peintre à son tour. C’est alors que, suivant la tradition, Pierre Carron monte à Paris et s’inscrit dans l’atelier préparatoire aux Grandes Ecoles de Gustave Corlin où il se lie d’amitié avec Raymond Humbert et Pierre Faure.

balthus-et-son-chatcartier-bresson
Balthus et son chat Cartier-Bresson

Il passe avec succès le concours d’entrée de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs. Après une année, choisit l’enseignement de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris. Entre alors sur concours dans l’atelier de peinture de Raymond Legueult. Il obtient les principaux concours de l’école et finalement le Premier Grand Prix de Rome en 1960. De 1961 à 1964, séjourne à la Villa Medicis alors que Balthus en est le directeur avec lequel il se lie. Une amitié profonde que l’artiste célèbrera dans l’ensemble de ses œuvres. Parallèlement à ces études, invité à la galerie Charpentier (Ecole de Paris) où il expose une Annonciation en 1956/1957. Remarqué par le critique Claude Roger Marx qui lui consacre un article dans le Figaro Littéraire et qui l’invite à participer à la sélection du Prix de la Critique qu’il obtient en 1957.

A l’issue de son séjour à la Villa Médicis, de 1961 à 1964, après une installation à la campagne en Normandie, à Saint Romain, il est appelé par Nicolas Untersteller, directeur de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, afin d’assumer la responsabilité de l’atelier de natures mortes, avant de prendre la succession de celui de son patron Raymond Legueult. Les évènements de Mai 68 interrompent le projet. Face au désarroi pédagogique qui succès à ces évènements, il désigne «le Musée » comme le lieu privilégié de réflexion. A cet effet, il organise un groupe d’étude baptisé le Groupe de Recherche des Moyen d’Expression Plastique et fonde et assume, parallèlement aux activités traditionnelles de chef d’atelier, un cours intitulé Analyse d’une œuvre. En sa qualité de chef d’atelier, il y enseignera jusqu’en 1998.

Pierre Carron - Académie des beaux-arts, 28 novembre 2012
Pierre Carron – Académie des beaux-arts, 28 novembre 2012

Le 21 février 1990, élu membre de l’Académie des Beaux-Arts au fauteuil de Félix Labisse. Vice-président en 2001, devient président de l’Académie des Beaux-Arts en 2002. Il poursuit désormais, entre Chartres et la Bretagne, les thèmes qui lui sont propres : la mer, le jardin, les portraits, les natures mortes, etc.

PRINCIPALES EXPOSITIONS

  • 1952-1955    Salons Parisiens : Jeunes Peintures, Indépendants, Artistes Français, Tuileries, etc. France
  • 1956-1957    Galerie Charpentier, École de Paris, Paris, France
  • 1957         Galerie Saint Placide, Paris, France
  • 1957-1961    Galerie Ventadour, Paris, Londres, San Francisco, Tokyo
  • 1959         Première Biennale de Paris, Paris, France
  • 1966-1973    Galerie 9, Paris, France
  • 1968-1974    Salon de Mai, Paris, France
  • 1974         Musée de Pontoise, France
  • 1975         Salon d’Automne, Paris, France
  • 1979         Études d’après la nature moulée, Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts, Paris, France
  • 1980         Les métiers de l’art, exposition à l’initiative de François Mathey, illustration pédagogique et représentation de l’atelier de Pierre Carron, Musée des Arts Décoratifs, Paris, France
  • 1980         Maison de la Culture André Malraux, Cergy, France
  • 1981         Galerie Albert Loeb, Paris, France
  • 1983         Galerie Philippe Guimiot, Bruxelles, Belgique
  • 1985         Galerie Philippe Guimiot, Bruxelles, Belgique
  • 1986         Galerie Albert Loeb, Paris, France
  • 1988   Galerie II  Tempiettto, Brindisi, Italie
  • 1989         F.I.A.C. Galerie Albert Loeb, Paris, France
  • 1989         Aspetti della scultura Contemporanea,
  • 1900-1989 Galerie Forni, Italie
  • 1989         Chicago International Art Exposition, Chicago, U.S.A.
  • 1989         Galerie Albert Loeb, Paris, France
  • 1990         Galerie Albert Loeb, Paris, France
  • 1990         Ateliers Roma-Paris, Galerie II  Tempietto, Brindisi, Italie
  • 1990-1991    Salon de Mars, Paris, France
  • 1991         Musée Denon, Chalon-sur-Saône, France
  • 1991         Galerie Albert Loeb, Paris, France
  • 1997         Galerie Piltzer, Paris, France
  • 2000         Galerie Piltzer, Paris, France
  • 2001         Galerie Mogabgab, Beyrouth, Liban
  • 2002         Panorama Muséum, Bad Frankenhausen, Allemagne
  • 2002         “Némésis et invention Zeitgenössische stilleben in Europa”, Allemagne
  • 2002         Galerie Il Tempietto, Brindisi, Italie
  • 2002         Triennale Internationale d’Art Contemporain, Paris, France
  • 2005         Mobilia Arredamento d’Interni, Bologne, Italie
  • 2010         Galerie d’art contemporain, Chinon, France
  • 2013         Galerie Atelier Visconti, Paris, France
  • 2013         Exposition collective CHIFRA (Chine, France), Paris, France
  • 2013-2014   Matzo Paris Art Fund, Rue Royale, Paris, France
  • 2014         Exposition collective CHIFRA (Chine, France), Pékin, Shanghai, Shenzhen, Chengdu, Nankin, Hangzhou, Guangzhou, Chine
  • 2015         Musée d’Art National de Chine, Pékin, Chine

COMMANDES PUBLIQUES

  • 1990         Peintures murales, Eglise Saint-Martin et Saint-Magne à Nangis
  • 1993 – 2005  Vitraux, Cathédrale d’Orléans
  • 2006         Vitraux, peintures murales et sol, Maison des Trois Nourrices, Narbonne
  • 2011-2012    L’annonciation, huile sur toile, Cathédrale de Meaux

COLLECTIONS PUBLIQUES Centre National d’Art et de Culture Georges Pompidou Nature morte, huile sur toile, don de la Société des Amis du Musée National d’Art Moderne en 1958 Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris Hommage à Goya, huile sur toile, 1961 Centre National des Arts Plastiques Nature morte, huile sur toile, achat à l’artiste en 1954 Composition, huile sur toile, achat à l’artiste en 1955, en dépôt depuis 1956 au Musée Denys-Puech à Rodez Composition, huile sur toile de jute, achat à l’artiste en 1968 Musée des Beaux-Arts de Nantes La dispute, huile sur toile, achat de l’Etat en 1979
(Salon d’Automne 1978) Fonds régional d’Art et de Culture de Basse-Normandie, Abbaye aux Dames (Caen, Calvados) Portrait de Caroline, huile sur toile, 1980

DECORATIONS Chevalier de La Légion d’Honneur Officier de l’Ordre National du Mérite Officier des Arts et Lettres Officier des Palmes Académiques