vitraux cathédrale orleans

Vitraux Cathédrale d’Orléans

La maquette de Pierre Carron était étonnante par sa volonté de traduire “l’effet vitrail” en touches nuancées dans des formes cernées de noirs bien marqués. A première vue la peinture faisait le vitrail.

Il fut décidé d’utiliser des verres antiques plaqués pour les arrières-plans et des verres clairs réagissant bien aux jaunes à l’argent pour rendre les ors du premier plan. La découpe des pièces de verre qui composaient les formes apportait les nuances du fond avant peinture.

La vue d’ensemble du vitrail, qui sera exposé plein sud dans la Cathédrale d’Orléans, répond à celle de l’oeuvre réalisée en vis-à-vis pour le bas-côté nord.

Nous avons été amenés à créer un réseau de serrurerie en forme, permettant de libérer le centre de la composition tel qu’il apparaît sur la maquette.

De nombreux traitements, comme les contrastes entre les teintes de verres, les gravures éclaircissant les couleurs, l’emploi des jaunes à l’argent allant du citron à l’orangé, des dépolis absorbant la lumière dans les zones d’ombre, ou des grisailles dans les tons d’ocre et de bruns, ont pu être affinés.

Cathédrale Sainte-Croix d’Orléans
Place Sainte-Croix, 45000 Orléans

Michel Blanc-Garin ateliers Gaudin